Coopération et Partenariats

Coopération internationale et Partenariats

En tant que principale organisation intergouvernementale dans le domaine de la migration, l’OIM mène des activités de recherche sur la migration, appuie les processus consultatifs régionaux et l’application du droit international de la migration.

En Afrique de l’Ouest et du Centre, les activités de l’OIM sont axées sur la vulgarisation d’instruments juridiques, l’élaboration de profils migratoires, l’appui à l’élaboration de politiques migratoires nationales et au développement de processus consultatifs régionaux, en particulier le Dialogue sur les migrations pour l’Afrique de l’Ouest (MIDWA) et son équivalence en Afrique centrale (DIMAC).

  • Droit international de la migration

L’OIM s’emploie à vulgariser les instruments juridiques sur la migration et à faciliter la compréhension du droit international de la migration en tant que cadre global de gestion de la migration. Elle offre des formations aux gouvernements et aux parties prenantes concernées. Les droits et obligations des migrants sont au centre des activités de l’OIM qui soutient également les États dans le processus de ratification des conventions et de leur mise en œuvre. L’OIM appuie aussi les activités en faveur de l’échange d’informations, le partage d’expériences ainsi que la recherche et l’élaboration de manuels sur le droit international de la migration. 

En Afrique de l’Ouest et du Centre, des formations visant à promouvoir la protection des droits fondamentaux des migrants, des réfugiés et des personnes déplacées ont été organisées au Bénin, au Burkina Faso, en Côte d’Ivoire, en Guinée, au Mali, au Sénégal et au Togo. Ces formations ont favorisé l’échange d’informations et de bonnes pratiques, la coopération Sud-Sud et l’élaboration d’un manuel sur la migration et le droit en Afrique de l’Ouest.

  • Données migratoires

Dans ce domaine, l’OIM cherche à fournir des informations sur les tendances et les flux migratoires sur la base de la collecte, de l’analyse et du partage des données. À cet égard, elle mène des activités de recherche pour améliorer les données sur la migration, élabore des profils migratoires et diffuse ses publications afin de promouvoir une meilleure compréhension des questions migratoires.

En Afrique de l’Ouest et du Centre, l’OIM a élaboré les profils migratoires du Bénin, du Cameroun, du Cap-Vert, de la République démocratique du Congo, de la Côte d’Ivoire, du Ghana, du Mali, de la Mauritanie, du Niger, du Nigeria et du Sénégal. Ces profils ont servi de base à l’élaboration de documents de politique migratoire dans des pays comme le Nigeria et le Libéria.

  • Processus consultatifs régionaux sur la migration

Les consultations régulières avec les gouvernements confrontés aux mêmes défis migratoires sont d’une importance particulière. Les processus consultatifs régionaux sont des mécanismes de coopération visant à promouvoir le dialogue et la coopération entre les États ayant des défis et à des intérêts communs en matière de migration, dans un cadre informel et non contraignant. Au niveau mondial, le Dialogue international sur la migration mené par l’OIM est le principal forum international pour les discussions intergouvernementales sur la migration. 

Ces dialogues ont porté sur des questions telles que la gestion des frontières, la migration et le développement, les causes profondes de la migration, la portée et les effets de la migration, l’harmonisation des systèmes de collecte de données, la politique et la législation sur l’immigration, la migration de travail et les mouvements irréguliers.

 Au niveau de la région, l’OIM travaille à la mise en œuvre du Dialogue sur la migration en Afrique de l’Ouest (MIDWA) sous l’égide de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) et du Dialogue sur la migration en l’Afrique centrale (MIDCAS) sous la direction de la Communauté économique des États de l’Afrique centrale (CEEAC).

  • Collaboration avec d’autres agences des Nations Unies

L’Agence des Nations Unies chargée des migrations travaille en étroite collaboration avec les autres programmes, fonds et institutions spécialisées des Nations Unies pour relever ensemble les défis de la région. Nos partenaires sont :

  • Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (UNODC)
  • Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD)
  • Fonds des Nations unies pour l’enfance (UNICEF)
  • Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR)
  • Programme alimentaire mondial (PAM)
  • Fonds des Nations Unies pour la Population (FNUAP)
  • ONU-Femmes
  • Organisation internationale du Travail (OIT)
  • Programme des Nations Unies sur le VIH/sida (ONUSIDA)