Exercice de simulation à Gogui : les autorités mauritaniennes et maliennes se prépare pour la gestion des crises à risque de déplacement des personnes

Published Date: 
Fri, 06/22/2018

Dans le cadre de la réalisation d’un exercice de crise à la frontière entre le Mali et la Mauritanie, un atelier s’est tenu du 22 au 24 Mai 2018 à Bamako et a regroupé les différents partenaires qui vont intervenir et qui auront un rôle actif à jouer dans la réponse aux crises. Cette simulation sera organisée conjointement par le projet « Initiative UE – OIM pour le renforcement de la gestion des frontières, la protection et la réintégration des migrants : Mauritanie » et le « Projet Japon –  Améliorer la préparation opérationnelle collective pour les crises humanitaires et migratoires transfrontalières entre La Mauritanie et le Mali ».

L’objectif de cet atelier était de réunir tous les services de l’Etat et les acteurs non étatiques qui ont un rôle à jouer dans la gestion des crises afin de présenter les recommandations et les expériences des précédentes simulations réalisées par l’OIM et également de préparer la nouvelle simulation bilatérale. Les participants ont convenu que la  simulation aura lieu le 27 et 28 Juin à Gogui Zemal et Gogui Mali de chaque côté de la frontière. Les participants ont décidé que le thème de l’exercice sera une simulation de feu de brousse occasionnant un déplacement massif des populations.

Des services de santé, d’aide aux populations vulnérables, ainsi que de gestion des frontières et des populations qu’y vivent sont essentiels pour une bonne gestion des situations de crise.

L’objectif est de favoriser la coordination entre les services de l’Etat de chacun des pays mais surtout de renforcer la collaboration entre les services Mauritaniens et Maliens au niveau des frontières pour une meilleure prise en charge des populations affectées.