Stratégie régionale Afrique de l'Ouest et du Centre 2017 - 2019

 

Résumé exécutif

Plus de 230 millions de personnes résidaient hors de leur pays en 20131 et désormais plus aucun Etat ne peut prétendre ne pas être affecté par la mobilité humaine. Les migrations constituent une dimension de la mondialisation et du développement, et les migrations internationales sont devenues l’une des questions majeures du 21ème siècle.

L’Organisme des nations unies chargé de la migrations, l’Organisation internationale pour les migrations, (OIM) a un rôle de chef de file au niveau mondial pour les activités liées à la gestion des migrations. Son Bureau régional pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre, basé à Dakar, couvre 23 pays et 5 Communautés économiques régionales.

Les migrations en Afrique de l’Ouest et du Centre suivent des schémas et des flux variés qui soulèvent d’importants défis, dont le manque de données sur les migrations, la faiblesse de la gestion et du contrôle des frontières, l’insuffisance de plans de gestion harmonisée des migrations, le besoin récurrent d’assistance humanitaire pour les personnes déplacées, la migration irrégulière, la traite des personnes et l’accroissement global de la vulnérabilité des migrants.

La région est sujette à des crises humanitaires chroniques associées aux conflits et aux conditions environnementales qui entraînent des déplacements massifs de populations dans toute la région. La situation actuelle représente non seulement un défi pour les pays concernés mais aussi pour l’ensemble de la région. L’OIM et ses partenaires se doivent d’élaborer une stratégie et des réponses opérationnelles aux questions migratoires aux niveaux régional et national.

La Stratégie régionale vise à fournir un cadre stratégique de réponse aux opportunités et difficultés auxquelles la région est confrontée. En tenant compte de la nature dynamique des migrations et du contexte régional, cette stratégie est axée sur les domaines d’intervention suivants pour la période 2014 - 2016 :

  • Développement de politiques migratoires et de dialogues inter-Etats ;
  • Migration de travail et développement ;
  • Assistance et protection aux migrants ;
  • Bien-être physique, mental et social des migrants et des communautés ;
  • Gestion intégrée des frontières et analyse des risques ;
  • Préparation à la réponse aux crises migratoires.

Ces interventions contribuent ainsi au respect des droits des migrants, à répondre à leurs besoins, à mieux maîtriser les avantages des migrations, à relever les défis et les contraintes auxquels ils sont confrontés, à atténuer les risques qui y sont associés et à gérer les migrations. La Stratégie régionale est fondée sur l’Approche stratégique de l’OIM qui s’efforce de promouvoir des migrations humaines et ordonnées dans l’intérêt de tous.