Accès aux soins publics pour les migrants en Mauritanie

Published Date: 
Tue, 07/09/2019 - 01:45
Country: 
Mauritania

Nouakchott – L’Organisation internationale pour les migrations (OIM) en Mauritanie et l’Hôpital public Cheikh Zayd de Nouakchott ont signé le 5 juillet un accord afin de faciliter l’accès aux soins publics des migrants présents en Mauritanie.

Les migrants ont un accès limité à l’offre d’urgence médicale en raison notamment de la méconnaissance des droits et démarches les concernant, ce qui contribue à aggraver leur précarité et leur marginalisation au sein de la société mauritanienne. Bien que la loi ne limite pas l’accès des migrants aux hôpitaux publics, l’accord a pour objectif de faciliter l’ensemble de ces démarches, améliorer l’offre d’accompagnement médical et garantir un tarif de soins équitable.

Cet accord participe à la stratégie nationale de l’OIM d’inclusion des migrants aux services de base offerts en Mauritanie et est soutenu par le Fonds Fiduciaire de l’Union européenne pour l’Afrique, par le biais de l’Initiative conjointe UE-OIM pour la protection et la réintégration des migrants. Rédigé sous l’égide du ministère de la santé, cet accord renforce la coopération entre les infrastructures publiques dans l’accueil de soins auprès des migrants et permet de structurer une prise en charge adéquate et adaptée aux plus vulnérables, au même titre qu’un citoyen mauritanien.   

Outre les conditions d’accès aux soins, cette coopération inclut la présence d’un accompagnateur à chaque étape des parcours de soins, ainsi qu’un service de transport pour les plus vulnérables d’entre eux. Enfin, un bureau dédié à l’encadrement des migrants a été entièrement équipé par l’OIM et cédé à l’hôpital afin de permettre un suivi administratif approprié et sur le long terme. Un chargé de protection de l’OIM ainsi que le personnel de l’hôpital viendront appuyer l’accueil des migrants.

« Cette coopération est indispensable en ce qu’elle permet l’accès aux soins et le droit à la santé, autant de droits inaliénables, pour lesquels l’OIM s’engage au quotidien, » confie Laura Lungarotti, la cheffe de mission de l’OIM en Mauritanie.

Un accord semblable sera bientôt signé avec l’hôpital régional de Nouadhibou, où est basé un sous-bureau de l’OIM.

 

Pour plus d’informations, veuillez contacter Laura Parker à l’OIM Mauritanie ; Tel : +222 49 38 37 90 ; Email :  lparker@iom.int