L’OIM Mali assiste les migrants en transit au Mali dans leur processus de retour volontaire vers leurs pays à travers une journée de profilage

Published Date: 
Wed, 12/12/2018
Country: 
Mali

Bamako - Depuis fin octobre 2018, le Bureau de l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) au Mali fait face à une augmentation du nombre de migrants de transit sollicitant une assistance au retour dans leurs pays d’origine. À la date du 10 octobre 2018, le nombre de migrants identifiés par l’OIM Mali s’élevait à 984, dont 659 Sierra-Léonais et 160 Libériens, ainsi que des Camerounais et Guinéens.

En collaboration avec les centres d’accueil, l’Organisation a fourni à ces migrants une assistance multiforme immédiate (accueil, profilage, eau, hygiène, nourriture, hébergement temporaire, produits non alimentaires et soins de santé). Pour aider au plus vite ces migrants dans leur processus de retour vers leurs pays d’origine, l’OIM Mali a organisé, le jeudi 6 décembre 2018, une journée de profilage dans 4 centres d’accueils, dont deux à Magnambougou, un à Siracoro et un à Yirimadio.

Grâce à la mobilisation de 15 agents, l’OIM a permis à 160 migrants en transit d’être enregistrés dans sa base de données afin de débuter le processus du retour volontaire. Pour les migrants qui n’ont pas de documents de voyage valides, l’OIM Mali, le Gouvernement malien et les représentations diplomatiques faciliteront le processus administratif afin d’assurer leur retour dans des bonnes conditions.

Cette activité s’inscrit dans le cadre de l’Initiative Conjointe UE-OIM pour la protection et la réintégration des migrants au Mali, un projet financé par l’Union européenne et mis en œuvre par l’OIM et le Gouvernement malien.

L’objectif général de ce projet est de contribuer au renforcement de la gouvernance des migrations et assurer la protection, le retour et la réintégration durable des migrants au Mali et vers les pays de la sous-région.