La Mauritanie accueille une conférence régionale sur la lutte contre la traite des personnes en Afrique de l’Ouest et du monde arabe

Published Date: 
Sun, 01/27/2019 - 08:00
Country: 
Mauritania

Nouakchott – La capitale mauritanienne, Nouakchott, a accueilli du 22 au 23 janvier 2019 une conférence régionale autour du thème « Améliorer la lutte contre la traite des personnes : Partage d’expériences entre pays d’Afrique de l’Ouest et du monde arabe » organisée par l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) en Mauritanie.

La conférence, qui a réuni plus de 50 participants issus de l’appareil judiciaire et de la société civile mauritaniens, d’agences du système des Nations Unies (ONUDC, UNICEF, HCR) ainsi que des acteurs clés venant d’Egypte, du Mali, Maroc, Niger et Sénégal, avait pour objectif d’échanger sur les bonnes pratiques et expériences en matière de lutte contre la traite dans la région de l’Afrique de l’Ouest et du monde arabe.

« La traite des êtres humains constitue la troisième forme de trafic la plus répandue dans le monde, après le trafic de drogues et d’armes », a déclaré Mohamed Cherif Ahmed, Secrétaire Général du Ministère de la Justice en République islamique de Mauritanie. « Cette conférence est très importante car le partage d’expériences au niveau régional permettra au Gouvernement mauritanien d’améliorer la lutte contre ce fléau » a-t-il continué.

L’OIM en Mauritanie soutient depuis 2015 le Gouvernement mauritanien dans ses efforts pour lutter contre la traite des personnes à l'intérieur et à l'extérieur de ses frontières dans le cadre du projet « Comprendre et combattre la traite des personnes en Mauritanie » financé par la République fédérale d’Allemagne.

« Les migrants, qui se trouvent parfois dans une situation très précaire lors de leur parcours migratoire, constituent des personnes particulièrement vulnérables à la traite. La Mauritanie n’est pas seule dans la lutte contre la traite des personnes, qui est un phénomène global touchant de nombreux pays. L’OIM est fière de travailler aux côtés du Ministère de la Justice pour une amélioration du cadre législatif en la matière. », a dit Mme Laura Lungarotti, Chef de Mission de l’OIM en Mauritanie.

 

Le projet, qui entre dans sa quatrième phase (2018-2019), vise notamment à analyser le cadre législatif national mauritanien existant. Ce processus, qui a été pensé en accord avec le Ministère de la Justice mauritanien, est réalisé en étroite collaboration avec des membres du système judiciaire mauritanien. Pour plus d’informations, veuillez contacter Ciré LY à l’OIM Mauritanie: Tel : +222 34 18 43 78 Email : caly@iom.int