Ouverture du premier Centre d’accueil, de transit et d’orientation des migrants en Guinée

Published Date: 
Fri, 04/19/2019 - 08:00
Country: 
Guinea

Conakry – L’Organisation internationale pour les migrations (OIM) en Guinée et ses partenaires ont inauguré le 18 avril 2019 à Conakry, la capitale guinéenne, le premier centre d’accueil, de transit et d’orientation des migrants de retour dans le pays.  

Ce centre, d’une capacité de 300 places, permet d’accueillir les migrants rentrés volontairement en Guinée grâce au programme d’aide au retour volontaire mis en œuvre par l’OIM et financé par l’Union européenne et de leur fournir une assistance de base pour répondre à leurs besoins immédiats. Ils y seront accueillis pour une période maximale de 48 heures, cette durée pouvant être prolongée pour les cas les plus vulnérables. Un espace réservé aux femmes et enfants est prévu.

« Ce centre d’accueil est une bonne chose pour les migrants car quand nous sommes arrivés, on a dû attendre longtemps à l’aéroport, après un long voyage et le stress de l’arrivée. Avec ce centre,  tu peux te laver, manger dès ton arrivée. Ton esprit est calme, tu peux répondre à toute les questions qu’on te demande et puis tu auras des informations sur les étapes de la réintégration et l’aide de l’OIM, » a déclaré Abdourahmane, migrant guinéen rentré du Niger en mars 2018.

Dès leur arrivée au centre, les migrants de retour recevront un kit de bienvenue contenant des produits hygiéniques avant qu’un repas ne leur soit servi. Ils pourront également bénéficier d’une prise en charge psychosociale et/ou médicale. Les migrants recevront également un téléphone portable et de l’argent de poche afin de rentrer dans leur ville d’origine.

Le court séjour permet d’informer les migrants de retour des différentes opportunités de réintégration sociale et économique disponibles. Des sessions d’information sur la vie associative, l’entrepreneuriat seront également proposés. Pour les plus vulnérables, les enfants, les victimes de traite, les migrants malades, les mères de famille accompagnées de leurs enfants, les femmes enceintes, les personnes âgées, un plan de réintégration adapté sera élaboré.

« Ce centre symbolise parfaitement la synergie d’action entre le Gouvernement guinéen, les bailleurs de fonds internationaux et les Nations Unies à travers l’OIM. Ce centre représente un pas important dans la réalisation des recommandations du Pacte mondial sur la migration récemment adopté par le Gouvernement de Guinée, » a déclaré Patrice Vahard, le Coordonnateur Résident par intérim des Nations Unies en Guinée.

Propriété de l’État guinéen, le centre sera géré par le Ministère de l’Action Sociale et le Ministère de l’Administration du territoire à travers le SENAH avec l’assistance technique et financière de l’OIM. La première année, les coûts de fonctionnement et d’opérationnalisation seront partagés entre l’OIM et le Gouvernement, l’État guinéen devant en assurer la pleine gestion à l’issue de cette période.

La Guinée est l’un des trois pays de retour principaux dans la région de l’Afrique de l’Ouest avec le Nigéria et le Mali. Depuis 2017, plus de 11,000 Guinéens ont été aidés au retour volontaire.

Ce centre a été réalisé grâce à l’Initiative conjointe UE-OIM pour la Protection et la Réintégration des Migrants, financée par le Fonds fiduciaire d’urgence de l’Union européenne pour l’Afrique et grâce au projet « Sécurité, Soutien et Solution pour les Migrants sur la route de la Méditerranée Centrale » financé par le Département pour le Développement International (DFID) du Royaume-Uni.

L’inauguration a eu lieu dans la cour de la Clinique Jean-Paul II en présence du Ministre des Affaires Étrangères et des Guinéens de l’Étranger et représentant spécial du Premier Ministre, Monsieur Mamadi TOURÉ, de la Ministre de l’Action Sociale, de la Promotion Féminine et de l’Enfance, Madame Mariama SYLLA, de l’Ambassadrice de Grande-Bretagne en Guinée, Madame Catherine INGLEHEARN, de l’Ambassadeur de la Délégation de l’Union européenne en Guinée, Monsieur Josep COLL, du Coordonnateur Résident a.i. par intérim des Nations Unis en Guinée, Monsieur Patrice VAHARD, de la Cheffe de Mission de l’OIM Guinée, Madame NDIAYE Fatou Diallo,  et des représentants des partenaires financiers (EU et DFID) ainsi que ceux des Ministères impliqués et les équipes des Agences du SNU.

Pour plus d’informations, veuillez contacter Lucas Chandellier à l’OIM Guinée : email lchandellier@iom.int