Plus de 100 bénéficiaires assistent à la cérémonie de clôture du projet d'entrepreneuriat des jeunes

Published Date: 
Fri, 07/03/2020 - 18:00
Country: 
Niger

Niamey – L'Organisation internationale pour les migrations (OIM) a organisé vendredi dernier (26/06) à Niamey la cérémonie de clôture du projet « Initiatives pour le développement de l'entreprise » (IDEE), à laquelle ont participé plus de 100 partenaires, autorités et jeunes entrepreneurs basés à Niamey, Tahoua et Zinder.

IDEE est financé par l'Agence italienne pour la coopération au développement (AICS) et soutenu par l'ONG Terre Solidali, l'incubateur d'entreprises CIPMEN et l'institution de microfinance Capital Finance, sous les auspices du ministère de l'Entrepreneuriat des jeunes au Niger.

Lancé en janvier 2018, IDEE visait à améliorer les opportunités d'emploi pour les jeunes nigériens en renforçant leurs compétences techniques et leurs capacités à développer des entreprises locales, créant ainsi des alternatives viables à la migration irrégulière pour les jeunes à la recherche d'opportunités économiques.

IDEE a été le premier projet de l'OIM mis en œuvre en partenariat avec le secteur privé au Niger. Ses activités ont ciblé des bénéficiaires à Niamey, mais aussi à Zinder et Tahoua, les principales régions d'origine des Nigériens migrant vers l'Algérie et la Libye.

Pendant la durée du projet, 103 jeunes entrepreneurs nigériens, dont 22 femmes, ont été soutenus et plus de 500 emplois ont été créés par les 71 chefs d'entreprise dans les trois régions.

Grâce à IDEE, Fadima, une bénéficiaire à Niamey, a réussi à développer davantage son entreprise de transformation alimentaire Mimo Agro Business. « J'ai rejoint le projet à un stade très décisif pour mon entreprise car il était financé uniquement par mes propres économies », explique Fadima.

Au cours de la cérémonie de clôture du projet, Fadima, ainsi que huit autres bénéficiaires, ont reçu un prix pour leur dévouement continu et leur modèle d’entreprise exemplaire. « Grâce au projet, j'ai pu avoir accès à une formation technique adéquate, à un coaching financier et à un réseau d'entrepreneurs qui relèvent les mêmes défis que moi », ajoute Fadima.

Issa, entrepreneur à Tahoua, est propriétaire de la société Royal Pressing qui propose des services de blanchisserie. Grâce à IDEE, Issa a reçu la formation technique et l'équipement nécessaires pour relancer son entreprise. « J'exhorte les jeunes Nigériens à ne jamais abandonner et à poursuivre leurs rêves », déclare Issa. « Si vous avez un rêve, combattez-le jusqu'à ce qu'il devienne réalité. »

Au cours de sa première phase, le projet a sélectionné et assisté 36 entreprises actives avec un soutien intégré, y compris des microcrédits, les services d'un incubateur d'entreprises, des opportunités de réseautage, un suivi technique ad hoc et une formation technique personnalisée aux niveaux national et international.

Au cours de la deuxième phase du projet, 39 jeunes entrepreneurs ayant des idées d’affaires créatives ont été sélectionnés et ont eu accès à des sessions de formation sur l’élaboration de plans d’affaires et un soutien intégré pour créer leur entreprise. Au cours de la troisième phase du projet, un soutien a été apporté à 21 entrepreneurs IDEE ayant une forte capacité de création d’emplois.

« Ce fut un réel plaisir pour nous de suivre vos progrès et de constater votre croissance au cours des trois dernières années », a déclaré Barbara Rijks, cheffe de mission de l'OIM au Niger, lors de la cérémonie de clôture du projet. « Nous savons qu'être un entrepreneur aujourd'hui au Niger n'est pas facile, surtout lorsque la pandémie de COVID-19 prend le monde d'assaut, mais vous avez réussi à surmonter des obstacles difficiles, à relever des défis et à devenir de meilleurs entrepreneurs. »

Tout au long du projet, les bénéficiaires vont faire des voyages à l'étranger et exposer leurs produits à différents salons, tels que le « Salon International de l'Artisanat de Ouagadougou » (SIAO) au Burkina Faso, « Innovation pour le Développement » (I4DEV), « Salon international de l'artisanat pour la femme » (SAFEM) et Salon Sahel à Niamey, et le premier salon de l'emploi du Niger à Tahoua.

Une prochaine phase du projet IDEE est actuellement en cours de conceptualisation, visant à soutenir les participants de longue durée du projet à Niamey, Zinder et Tahoua, mais également axée sur le développement d'une plateforme de commerce électronique pour les artisans de la région d'Agadez.

Pour plus d'informations, veuillez contacter Monica Chiriac à l'OIM Niger au Tél: +227 8931 8764, Email: mchiriac@iom.int.