BURKINA FASO — Rapport sur le suivi des flux migratoires 23 (Février 2019)

Au Burkina Faso, des Points de suivi des flux (FMP) sont installés sur plusieurs lieux de transit importants à Ouagadougou, Dori/Seytenga, Kantchari, Faramana et Yendere. Au cours du mois de février 2019, 2 185 personnes ont été observées en moyenne chaque jour aux FMP, soit une augmentation de 12% par rapport au mois précédent. Les principaux motifs de déplacement des personnes transitant par les points de suivi des flux ont été: la migration saisonnière (35%), les mouvements locaux de courte durée (31%),  la migration économique de plus de 6 mois (31%) et le tourisme (3%). La grande majorité des personnes observées (84%) provenait du Burkina Faso, et la plupart (52%) se dirigeait vers la Côte d'Ivoire. Les Burkinabés (6%), les Nigériens (25%) et les Maliens (4%) ont été les principales nationalités observées aux différents points de suivi des flux au cours de ce mois.

Country: