L'OIM forme des autorités nationales sur la collecte des données migratoires au Tchad

Published Date: 
Thu, 12/13/2018 - 08:00
Country: 
Chad

N’Djamena – L’Organisation internationale pour les migrations (OIM) au Tchad a organisé deux ateliers de formation sur trois jours du 4 au 6 Décembre à Moundou, et du 12 au 14 Décembre 2018 à N’Djamena, la capitale, sur la collecte, l’analyse et le traitement des données migratoires.

Ces ateliers ont eu pour objectif d’expliquer à plus de 60 participants (autorités nationales et locales) le système de collecte des données mis en place par l’OIM (la Matrice de suivi des Déplacements ou DTM). Cet outil fournit des informations sur les flux, les tendances et les causes de la migration vers le Tchad. L’atelier a également permis de former les participants au traitement, à l’analyse et la production de rapports basés sur ces données.

Afin de collecter des données migratoires de manière régulière au niveau local ( notamment aux points de transit et de frontières)  et d’appuyer le développement d’un cadre national basé sur des principes et programmes fondés sur des éléments factuels,  l’OIM, en étroite collaboration avec le Gouvernement, a mis en place trois points de suivi de flux migratoires dans la ville de Faya, Zouarke et Kalait, et a activé la Matrice de Suivi des Déplacements dans la province du Lac Tchad.

Cette série d’ateliers a été financée par la République Fédérale d’Allemagne.

Pour plus d’informations, veuillez contacter Achour IDRISS à l’OIM Tchad : Tel : +235 60781278 email : iachour@iom.int.